Découvrez notre nouveau Cahier Technique
NORMES et CERTIFICATIONS ENVIRONNEMENTALES EN VIGUEUR

Stockage, utilisation, préparation, gestion des effluents phytopharmaceutiques, vinicoles et hydrocarbures.

Oceania ENVIRONMENT vous conseillera via un pré audit gratuit sur site de votre installation – afin que vous soyiez en conformité avec la règlementation en fonction de la réglementation en vigueur et aussi de votre existant (si il y en a un)- vos besoins, vos contraintes, votre budget.

Quelles sont les Certifications/normes en vigueur dans le domaine environnemental  pour la protection de l’eau, du sol vis à vis des phytopharmaceutiques issus :

    • soit du lavage des engins, pulvérisateurs, (gestion des effluents viticoles , vinicoles, graisses , hydrocarbures)

    • soit/et lors du remplissage ou de la manipulation (préparation des bouillies, pollutions accidentelles)

    • également des normes sont à respecter en matière de stockage, de protection de l’utilisateur….

POUR ALLER A L’ESSENTIEL :

Quels sont les points clés d’une inspection ?

A LIRE ; méthodes d’inspection pour les utilisateurs de phytopharmaceutiques- (source Ministère de l’agriculture et de l’alimentation-01-04-2021).

Nous vous recommandons ces 2 excellents articles  rédigés par la Chambre d’Agriculture de l’Aude :

Quelles sont les normes à respecter pour votre  protection lors des différentes phases d’utilisation des produits phytopharmaceutiques :

Pour aller plus loin :

En cliquant sur chacune des normes /lois /certifications environnementales ci-dessous- vous accéderez aux sites correspondants avec les textes à jour (sous réserve de mise à jour récente).

 

 

Principale réglementation sur les eaux de lavage du matériel de traitement des produits phytosanitaires

    • Les eaux de lavage du matériel de traitement des produits phytosanitaires sont classés comme dangereux pour l’environnement.

    • En effet, la concentration en produits toxiques est encore importante dans ces eaux et elles ne peuvent donc pas être rejetées directement dans l’environnement.

    • L’arrêté du 4 mai 2017, relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation de ces produits, fixe les règles de gestion de ces effluents phytosanitaires.

    • Ceci nécessite souvent des aménagements à réaliser au sein de l’exploitation pour se mettre aux normes.

    • Il est possible de gérer l’ensemble des effluents à la parcelle, mais il est souvent plus pratique de réaliser le lavage du matériel à l’exploitation sur une aire étanche permettant de collecter spécifiquement les eaux.

    • Ces effluents phytosanitaires, une fois collectés, doivent être traités par un des systèmes agréés par le ministère.

 AUTRES CONSEILS

Laissez un commentaire